Nicolight Blog

Just for fun

Prolight 2012 à Francfort Partie 1
Share on MySpace
decouverte de la société Immersive

Le salon Prolight & Sound 2012, qui se déroulait du 21 au 24 mars à Francfort fut pour moi une première. Et quelle première!?!

C'est sur place, au parc d'exposition Messe, que je comprenais que les 3 jours que j'avais planifiés pour cet évènement, allaient être sportifs. Première surprise et signe précurseur d'une course folle à l'information: des bus sont mis à disposition pour passer d'un hall à un autre. Nombreuses infos, photos, vidéos à la clé!

 

Prolight and Sound 2012 à FrancfortIl est vrai que je suis arrivé en Allemagne sans trop savoir ce que j'allais y découvrir. Je m'imaginais ce salon un peu à l'image de celui de Londres (Le PLASA). Ah oui, c'est ça...fois 5!!! Si je vous dis que j'en ai pris des ampoules aux pieds, ca vous éclaire!?! (trop facile Content)

Je plaisante, mais c'est bel et bien la réalité. Ce salon se déroule en parallèle d'un autre, le Musikmess, mais il n'en reste pas moins immense. Les chiffres parleront mieux.

 

Prolight and Sound 2012 a recensé 876 exposants venus de 41 nations, et a enregistré plus de 40 000 visiteurs en provenance de 115 pays! Arrrh sooo, Das ist verrückt!!! (c'est ouf quoi!)

J'ai ainsi rapidement compris, que c'était LE rendez-vous international à ne pas louper. J'ai retrouvé toutes les marques importantes du marché et bien plus.

 

On passe ainsi de la lumière traditionnelle, aux automatiques, de la LED aux lasers, des murs d'images aux médias serveurs, du pont lumière aux systèmes de levage, sans oublier: le petit outillage, l'holographie, la déco, la machinerie, les visualiseurs 3D, les consoles lumière, les logiciels interactifs et j'en passe!

C'est génial, tout semble être à portée de main, faut il encore le trouver. Le premier jour m'a donc surtout servi de repérage me perdant de longues minutes dans les allées pour retrouver stands, collègues et copains.  

Même si le salon était trés bien organisé et relativement silencieux, sortir prendre l'air et profiter du temps clément qui nous accueillait en Allemagne restait nécessaire avant de retourner à la pèche aux infos!

 

Thumbnail imageThumbnail imageThumbnail image

 

Pour ceux qui suivent la page Facebook du blog, vous aurez déjà découvert ce film de 3 minutes résumant l'immensité et la diversité du salon. Je vous propose donc de passer directement au vif du sujet. Complice

 

 

 

Arkaos:

Arkaos amène deux nouveautés dont une qui était attendue: Le mapping vidéo.

Cet outil viendra compléter MediaMaster sous forme de module d'extension (un article de démo est prévu). Il permettra de déterminer des portions d'image que l'on pourra déformer à souhait pour les mapper sur des surfaces distinctes.

Comme à son habitude, Arkaos l'a pensé pour une utilisation simple. Sortie attendue courant juin.

La deuxième nouveauté se nomme Arkaos Hub qui permettra de s'assurer de la sécurité en mettant en réseau au moins 2 Mediamaster via cette application de monitoring en temps réel. Lors de la défaillance du MediaMaster principal, le logiciel basculera automatiquement sur le serveur de back-up.

 

Mapping vidéo avec arkaosApplication de mapping vidéo Arkaos

 

 

Avolites:

Avolites fait parler ces derniers temps avec l'arrivée de leur media serveur AI. Et moi, je vous tiens en haleine depuis un moment en vous fournissant les informations au compte gouttes. Content

Vous allez donc peut être m'en vouloir, mais RDV dans un prochain article dédié au logiciel de ce mystérieux média server.Muet

Cela dit, nous pouvons tout de même faire un tour d'horizon des nouveautés. En complément du server AI, la surface de contrôle, la MMC-1 était présentée. Elle se branche simplement en USB directement sur le AI et qui par ce biais, elle permet d'utiliser les roues codeuses et autres faders de la MMC-1 pour en prendre le contrôle. 

La grande soeur, la Sapphire Media se branche aussi en USB au media serveur AI, mais pas seulement. Du DVI est prévu afin de pouvoir récupérer les copies de sortie vidéo de l'AI et ainsi les reporter sur les écrans de preview de la console. 

 

 

 

Ayrton:

Stand AyrtonChez nos petits français Ayrton plusieurs choses: Un Rollapix, le versatil revisité et renommé Versapix, un drôle de Mediapix.

 

Le Rollapix (disposé autour de la F1 par exemple) est une barre de 8 LED RVBB de 10W contrôlable led par led, possédant un tilt sur 270°. Un zoom est également présent mais par groupe de 4 LED, autrement dit vous avez 2 zooms distincts par barre.

 

Le Versapix (visible sur la photo en contre) a également 8 LED RVBW commandables indépendamment mais de 15W. L'angle d'ouverture est présenté nativement en 8° et peut être modifié par des optiques. Le produit se présente sous forme d'un "camembert" à 45° qu'il sera possible de matricer avec ses soeurs sous différentes configurations. Sur leur stand, ils étaient montés sur un tube formant une sphère. (je suis surpris de ne pas avoir pris une photo, vous pourrez l'observer dans la vidéo du show timecodé réalisé par Tristan Szylobryt dans un prochain article).

 

Ayrton Mediapix

Le Mediapix est une lyre encore à l'état de prototype. Lyre sous forme de dalle composée de 64 LED RVBB, encore contrôlable LED par LED dont l'angle d'ouverture de 7,5° reste cette fois-ci fixe. A pleine puissance, il fait

mal aux yeux!!! Ses utilisations vont être très probablement multiples.

 

 

Nous pouvions également retrouver sur leur stand le reste des produits tel que la gamme des Icecolor, des Wildsun...

 


AYRTON-IcecolorAYRTON-WildsunAyrton-wildsun face arriereAyrton-wildsun face

 

Cast software:

Cast software

 

Cast software présentait à nouveau ses différents produits, à savoir Vivien, WYSIWYG dans sa version R28 (ils organisaient un concours de design auquel j'ai gagné un prix et ceci peut-être grâce à certains d'entre vous qui auraient voté pour ma vidéo, merci.) mais surtout pour leur fameux produit Black trax dont je vous présentais dans l'article du PLASA les "premières démonstrations publiques".

 

 

Cast software-Black trax, wysiwyg, vivienIls ont apparemment beaucoup travaillé sur l'amélioration du tracking, et continuent encore. C'est pourquoi sur le salon, ils mettaient en valeur ces qualités grâce à une animation: une course de voiture. Ces dernières sont bien sûr trackées grâce à leur logiciel qui transmet les coordonnées géographiques à une console lumière mais aussi à un media serveur qui gérait la vidéo et l'audio. On obtenait ainsi une voiture suivi de près par sa sharpy et le bruitage sonore qui tournoyait au même rythme. Grâce à ce genre de données, il est ensuite envisageable beaucoup d'autres possibilités comme de changer l'info décor (la vidéo mappée sur le terrain de course) après x tours de piste, ou de par exemple déclencher une photo au franchissement de la ligne d'arrivée. Voila ce que mettait en valeur leur animation bien conçue, dont voici un aperçu en vidéo.

 

 

 

Chamsys:

Chamsys- Magic Q Visualizer

Du côté de Chamsys, on retrouve leur très large gamme de consoles et wings dont leur surprenante offre de dongle à 12€ (dongle déverrouillant sur le MagicQ PC 1 univers pendant 5h. Il vous faudra débrancher et rebrancher l'USB afin de réactiver les 5h suivantes. Offre que je trouve sympa pour tous ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir une console mais qui désormais peuvent s'essayer en vrai sur des outils pro).

Ils présentaient à l'occasion du salon leur visualiseur 3D gratuit, le Magic Q Visualizer ainsi que leur nouveau produit le Network Scene Setter: un restituteur de 4 scènes.

 

 

Chamsys-dongle 12€ Chamsys- wings Thumbnail image Chamsys-visualizer

 

 

Chromlech:

Chromlech

 

Nos autres Francais: Chromlech était encore et toujours présent avec leur réputé Jarag, mais aussi sortis plus récemment, le Jarag L ou encore le gleamer.

 

 

 

 

 

 

Clay Paky:

Clay paky

 

La marque Italienne exposait à nouveau son Glow-up, ou entre autres sa fameuse Sharpy. Mais pour parler nouveauté, elle présentait surtout sa gamme à LED composée de 3 nouveaux produits: Les A.leda Wash, équipées de LED RVBB (OSRAM) de 15W contrôlables point par point pour de l'effet graphique.

 

 

 

 

Clay Paky aleda Wask K5 K10 K20Cette gamme se décline sous 3 formats avec la A.leda Wash K5 qui est la plus petite (avec 7 LED, un angle d'ouverture de 6°, 150W de consommation, 7,5 KG pour 3500 lm) , en passant par la Aleda Wash K10 (avec 19 LED, un zoom electronique de 14° à 70°, 350W de consommation, 13,5Kg)  et finissant par la Aleda Wash K20 (avec 37 LED, un zoom electronique de 14° à 70° également, 550W de consommation, 19Kg). 

Le produit a tout pour plaire: Compact, vivace en pan tilt (même tres vivace), qui à la patate, et le contrôle LED par LED rend les utilisations infinies. Dans ce mode d'utiilsation, il ne faut pas oublier qu'avec 4 Aleda Wash K20 on a déjà rempli un univers DMX!

 

 

 

 

 

CoemarDTS

 

 

Desisti:

Desisiti

 

Chez Desisti, on continu à innover dans le domaine des projecteurs traditionnels à LED. Ces projecteurs Fresnels, les Desisti led Fresnel offrent un rendu lumineux très proche de celui fourni par leur petits frères tungstène et avec plusieurs gros avantages:

on peut les piloter directement en DMX.

La température de couleur est proposée soit en Daylight soit en tungstène.

Leur consommation éléctrique est largement moins gourmande.

 

Vivement que cela arrive dans les parcs des prestataires, ça fera beaucoup moins de cables à tirer! Ils sont déclinés en 3 puissances: 40W, 90W, 120W.

 

 

 

 

 

Elation:

Elations news

Comme pouvaient l'afficher les écrans d'accueil du stand Elation, il y a "quelques" nouveautés!

Commençons dans la gamme des Platinum avec la Beam 15R qui possède la fameuse lampe philipps, désignée dans le nom: une platinum MSR 15R de 300W cette fois-ci, en comparaison à la Platinum Beam 5R . Son faisceau est de 4,5° et son flux de 106400 lumens à 5m!

 

 

Elation- Platinum 35R ProA cette liste s'ajoute 2 autres automatiques: La Platinum 35 PRO profile et la Platinum 35 PRO spot, toutes les deux équipées d'une lampe MSR de 800W. La première affiche un angle d'ouverture de 8-50° contre 9-36° pour la spot. Trichromie CMY + roue de couleurs, CTO variable restent identitiques sur les deux modèles. Bien sûr des couteaux motorisés équipent la Profile et la spot reçoit ses 13 gobos dont 6 rotatifs, sa roue d'animation, un prism 3 facettes et un filtre frost.

 

 

La dernière de la gamme est un modèle à LED annoncé comme équivalent en flux à une lampe à décharge de 250W, c'est la Platinum LED Spot Pro. Elle possède un zoom motorisé sur une plage de 15° à 34°, un iris motorisé, roue de couleur, roue de gobos (7 rotatifs autant en fixe), prisme trois facettes.

 

Pour rester dans la LED mais dans un autre format, ce sont 2 nouveautés à LED qui complètent la gamme Elation: la Platinum Wash ZFX Pro et la Platinum Wash ZFX Pro XL. La première possède 19 LEDs Osram de 10W RGBW pilotable anneau par anneau, un zoom motorisé de 9-21°, 3 modes de fonctionnement (correspondant à 20,32 ou 42 paramètres). La seconde, la ZFX Pro XL sort avec 37 LEDs du même fabricant mais pilotables en point par point, un zoom motorisé 9-43°, également 3 modes de fonctionnement (13,26 ou 155 paramètres).

 

Dernière précision sur cette première énumération: tous les produits sont compatibles RDM, et possèdent un module de récéption DMX en wifi

Elation Platinum beam 35R PRO

 

Dans la famille ELAR, je demande L'Elar Quad Bar, L'Elar Quad Strip et l'Elar Quad Panel! Ce sont des produits de type blinder équipés de LED de la marque CREE de 10W, tous commandables LED par LED. Le Quad Bar est une barre de 50cm composée de 4 LEDs. Le Quad Strip fait le double de son petit frère avec 1mètre de long et 8 LEDs. Le Quad Panel quant à lui, est un panneau de 50 x 50 cm, 4 x 4 LEDs. Voilà de quoi jouer du matricage! 

 

Et au cas où, vous n'auriez pas encore de quoi matricer, le Flexipixel vous propose son ruban de 3 mètres composé de 72 leds contrôlables individuellement gràce à un contrôleur (pouvant commander 2 rubans de 3m maximum).

 

 

Elation mur video pan-tilt EPV762 MH

 

Je fais l'impasse sur la famille des TVL pour passer directement aux deux derniers produits:

La lyre EPV762 MH déjà connue est une dalle à LED (64 x 64 pixels) montée sur lyre permettant de diffuser de la vidéo sous tous les angles.

 

 

 

Lyre camera video ELation EVC MHLa EVC MH également connue est une lyre commandable en DMX embarquant une caméra dont l'objectif est entouré de LED afin d'assurer un éclairage d'appoint aussi bien en blanc froid que blanc chaud. 

 

 

 

 

 

 

High End:

High End

 

On pouvait retrouver les imposants Showpixs, Showbeams ou encore les Technospots et Intellaspots. Une dernière vient rejoindre la famille, c'est la TechnoArc. Elle embarque une lampe de 575W, sa lentille est dite "soft-edge" mais peut aller jusqu'à du beam avec un zoom naviguant de 8° à 32°, une trichro CMY, roue de couleurs, Iris, et ces 4 leds indigos en sortie de faisceau.

 

Une nouvelle lyre embarquant un média  serveur pointe son nez chez High End. A l'image des DL3, elle se nomme DLV. Je n'ai pas vu beaucoup de différence hormis sa taille plus compacte et ses fameuses Led bleu en sortie de faisceau (qu'on retrouve aussi sur le reste des autos de la marque). Ne voyant pas trop l'intérêt, on m'en a fait une démonstration. Ca peut effectivement amener un effet de halo sympa par moment ou de contre avec les autos, mais sinon... je n'en vois toujours pas plus d'intérêts.

 

Du côté des animations, un concours de show live était proposé sur Hog, le but étant de restituer des mémoires sur un petit kit light et une musique de son choix. Le meilleur remportait une interface DMX super Widget. (Interface USB/ 4 sorties DMX à utiliser avec le logiciel Hog PC).

 

 

Thumbnail image High End- ShowPix Thumbnail image Thumbnail image

 

 

Jands:

Jands-Vista L5

 

Jands une marque qui a fait parler d'elle dans les consoles en venant apporter son lot d'originalités quant à la manière d'aborder la programmation lumière. Je parle bien sûr de la Vista qui récemment est passée à une nouvelle version: La Byron.

Je m'intéresse depuis un moment à cette console qui a de très bons atouts, encore une fois ça fera partie d'autres articles à venir. Pour l'heure, voici la dernière venue qui prend la plus haute place de la gamme Vista: la Vista L5. Egale à leur phylosophie, l'écran tactile garde une place centrale et gonfle à une taille de 21 pouces. 

 

 

 

 

Light Converse:

Light Converse

La société Ukrainienne présentait son serveur et logiciel lightconverse dans sa version 53. C'est un visualiseur 3D proposant la prise en charge de different protocole. Ceci nous permettant de travailler directement avec les media serveur et autres logiciels tel que ceux produits par la société Pangolin (pour le laser) et obtenir un rendu 3D en temps réel.

 

 


 

 

 

 

Highlight-DMTThumbnail imagePetzl

 

 

MA Lighting:

MAlighting franckfort

Bien que déjà dévoilée en France lors du SIEL, la société Allemande présentait sa surface de contrôle Command Wing

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous l'indiquait le titre, cet article est en deux parties. Rendez-vous très prochainement pour la suite avec quelques vidéos de show et bien sûr la suite "alphabétique" des news techniques.

A très vite.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 
French (Fr)English (United Kingdom)

Login

Laisse tes commentaires ou fouine dans l'espace Downloads en t'inscrivant auparavant...





Nom d"utilisateur / mot de passe perdu ?
Inscription

RSS

sinscrir-RSS

compteur-feedburner

Newsletter

newsletter

Entrez votre adresse mail:

Annuaire gratuit

annu-presta