Nicolight Blog

Just for fun

Spectacle Daft punk Alive 2007
Index de l'article
Spectacle Daft punk Alive 2007
Page 2
page 3
Toutes les pages
Share on MySpace
image-daftpunk
Les daft Punk n’ont plus besoin d’être présentés tellement leur réputation est grande. Lors de leurs tournées de 2007, ils ont proposé un show, une scène vraiment sympa. Voici quelques infos techniques recueillies à droite et à gauche sur la toile...

Les daft punk (Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, de son surnom, Guy-Man) ont vraiment marqué leur génération et sont aujourd'hui connus mondialement. Bon j'avoue, personnellement je suis fan! J'aurais adoré faire la tournée avec eux ne serait ce qu' en tant que road! Et je n 'ai malheureusement pas pu assister à leur concert...
Donc pour ceux qui ,comme moi, n'ont pas pu être présents, je vais essayer de regrouper tous les liens vidéo du concert. Et pour les "techos', je tenterai de vous fournir un maximum d'informations techniques recueillies sur le net.
Allons y...Et bien commençons par une liste du "matos" et du staff:

Lights:

1800 Barco O-Lite Modules

 

4 Catalyst V4 media server

6 Color Kinetics Color Blast 12s

170 Element Labs Versa Tube HDs

1 Flying Pig Systems Hog iPC running Hog 3PC

2 JEM ZR 33 fog machines

14 Martin Atomic 3K strobes

47 Martin MAC 700 profiles

46 Pixel Range PixelLine 1044s

2 Reel EFX DF-50 hazers

6 VER Pixelcurtains

L'équipe:

Lighting Company, Europe/Japan — PRG (Account Rep, John Lee)
Lighting Company, U.S. — Felix Lighting (Account Rep, David McKinnon)
Lighting/Set Designer — Martin Phillips
Lighting Director/Operator — Eric Belanger
O-Lite Techs — Paul “P.J.” Maddock-Jones, Ted Cognata
Set Carpenters — Doug “Doogie” Eldredge, James “Poop” Poepping
Stage Manager — Tom “Biss” Kelleher
Production Manager — Aaron Chawla
Tour Manager — Sofia Bjorkman
Set Company — Brian Sullivan, B &R Scenic
Video Content — Baptiste Andrieux, 8VFX; Cedric Hervet, Daft Arts
Video Company (Catalyst system) — XL Video UK, Phil Mercer
Video Company (PixelLines) — Nocturne, Bob Brigham
Video Company (O-Lite) — VER Los Angeles, Blake Steury
Catalyst Nursemaid and LED Tech — John “The Kid” McGuire
Lighting Techs — Mike McKinnon, Joel Mannen
EL Robot Outfits — Janet Hansen, Enlighted
Thumbnail image


A la fin de ces quelques lignes, je vous laisserai tous les liens des sites sur lesquels je me suis renseigné. Mais pour les "non anglophones", je vous en fais un petit résumé.

La pyramide fait un peu plus de 4 mètres de large et est constituée de plus de 1600 Barco O-Lite modules.Durant le show, la pyramide est d'abord utilisée basiquement, avec des formes géométriques puis les visuels évoluent pour arriver à de la vidéo!

Tout autour de la pyramide se trouve tout un réseau de barres de LED. Placées en hexagone, on retrouve ainsi une sorte de toile d'araignée. La petite araignée en question aura posé 170 versatubes sur une ouverture de 5,5 mètres et autant en hauteur.

Le large écran (15 mètres de large sur 5 mètres de haut) en fond de scène est en fait un rideau à LED conçu sur mesure en collaboration entre Elementlabs et Daft art (société de production du groupe).

Le contenu vidéo a été réalisé par la société LA film effects producer et utilisé grâce à 2 doubles sorties V4 Catalyst et déclenché par une console Hog iPC en timecode.

Le catalyst gérant la pyramide possède 10 layers disponibles, philippe Martin (le régisseur lumière) en utilise 5 et s'en laisse 3 supplémentaires afin de s'accorder une marge "d'impro".

 

Voilà encore un petit résumé d'une interview des dafts (le lien pour le voir dans son intégralité: Pitchfork) :

Pitchfork:

Pouvez-vous nous parler un peu de votre configuration live? Que faites-vous en haut de votre pyramide? Quelle est la place de l'improvisation?

Thomas Bangalter:

Notre installation est très différente de celui du spectacle que nous faisions en 1997. Au lieu d'utiliser les anciennes boîtes à rythmes, synthétiseurs, séquenceurs que nous utilisions à l'époque, nous avons créé des kits virtuels similaires dans un environnement basé sur des logiciels qui contrôlent les ordinateurs distants (qui sont hors de la scène) via Etherne. Les Moog restent avec nous...Le spectacle, qui est autant une expérience musicale qu'une expérience visuelle, est très structuré et précis, il suit une "setlist" strictes. Il ya bien un niveau d'improvisation où l'on peut déformer et réorganiser les modes de la musique, des échantillons et des boucles dans chacune des phases du spectacle au sein des points de repère fixes, mais en même temps il ya un résultat constant que nous essayons de réaliser chaque nuit lors de l'exécution et l'exploitation de notre système - tout à fait similaire dans l'esprit d'un spectacle de Broadway par exemple: Si vous allez voir une ou deux nuits fois un même show musical , les performances sont différentes et pourtant semblables.

Pitchfork:

Parlez moi un peu des éléments multimédia. Qui a inventé la pyramide, le spectacle son et lumière, les costumes LED, la tuyauterie de la lumière sur les casques? Qui a travaillé à vos cotés et combien de temps faut-il se développer?


Thomas Bangalter:

Nous avons personnellement travaillé autant sur la musique que sur les différents éléments multimédias. Nous avons conçu le concept général avec notre ami de longue date et partenaire créatif Cédric Hervet et aussi Paul Hahn, qui dirige notre société de production Daft Arts basée à Los Angeles

Nous avons été rejoints par Martin Phillips, qui est devenu notre concepteur lumière. De plus en plus de personnes ont rejoint notre équipe quand la production a commencé. La production a débuté début 2006 pour le premier concert à Coachella 2006, puis le spectacle a été amélioré en 2007.

 



Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 
French (Fr)English (United Kingdom)

Login

Laisse tes commentaires ou fouine dans l'espace Downloads en t'inscrivant auparavant...





Nom d"utilisateur / mot de passe perdu ?
Inscription

RSS

sinscrir-RSS

compteur-feedburner

Newsletter

newsletter

Entrez votre adresse mail: