Nicolight Blog

Just for fun

J'ai fabriqué mon laser multicouleurs
Index de l'article
J'ai fabriqué mon laser multicouleurs
page 2
page 3
Toutes les pages
Share on MySpace
image-laser
Pour une fois je n’ai pas de vidéo pour illustrer l’article hormis quelques unes provenant d’un télèphone. Cela dit, je vous présente aujourd’hui un laser multicouleur que j’ai conçu et réalisé en 2006/2007.
Je parlerai rapidement des differents éléments qui composent ce laser ainsi que du fonctionnement. Un peu de “sécu” ne ferait pas de mal non plus. Bref, survolons ensemble ce nouveau sujet...

 

 

Je ne sais pas ce que vous, vous pensez des lasers, mais pour ma part, j'ai toujours trouvé ces projecteurs magiques... Dès le premier faisceau émis, on se retrouve dans un autre univers; un univers où les couleurs sont acidulées, où les mouvements sont fluides comme extrêmement rapides, où l'espace prend une autre dimension...On est toujours dans le domaine de la lumière mais dans une technologie de "pointe" où la sécurité est de rigueur.

Je vais essayer de vous parler de ces supers bébés au travers d'une expérience personnelle où j'ai fabriqué mon propre laser multicolore.
Depuis toujours je suis bidouilleur, bricoleur, inventeur... Bien souvent c'est le portefeuille qui me poussait à essayer d'avoir la même chose que dans le catalogue mais avec le moins d'argent sorti .Bref, comme on dit: "On fait avec ce que l'on a... "
Toujours dans cet état d'esprit, un beau jour je me dis:" je veux mon laser multicolore!" Mais les prix!!!... Oui, le laser est un bien onéreux même très onéreux!!!Bon daccord, maintenant avec le "made in china" on trouve des lasers pas (trop) cher. Mais je vous arrête... Un laser qui projète un point de 10cm à 20 mètres, ce n'est plus un laser! C'est un wash!Laughing Soyons plus indulgent, certains lasers chinois ne se défendent pas trop mal pour le prix (par contre durée de vie? rendement fidèle à la notice?) , ils sont acceptables. Cela dit un vrai laser face à un laser bas de gamme, il n' y a pas photoooo!!! Donc si vous avez les moyens de patienter un peu pour économiser et vous offrir un laser de bonne conception...attendez! Même quitte à en acheter un qui est annoncé moins puissant que le chinois, vous vous y retrouverez!
Pour résumer, un laser est constitué d'éléments précis, le tout assemblé avec précision, réglé avec précision...le rendu doit rester précis. La magie sort de cette perfection.
Bon, revenons à nos moutons...le laser m'a toujours fasciné et tel un ado qui se réveille un beau matin je m'écris " je veux un scooooter!!!"
Le scooter étant là un laser multicolore, qu'y a t'il sous le capot?
On trouve d 'abord :
Les sources lasers:
Rouge, vert et bleu. Ceux ne sont ni plus ni moins que des pointeurs laser comme tous vous devez connaître. Ici, ils sont juste plus gros bien sûr... Dans mon cas, c'est un laser Rouge de 200mW, un vert de 100mW, un bleu de 130 mW.
J'ai opté pour un laser à gaz pour le bleu (un argon de la marque Uniphase en multiraies). Pourquoi à gaz, sans parler de la qualité de faisceau, un laser à gaz est bien moins cher rapport puissance/prix. Le hic, c'est volumineux, chauffe énormement, consomme beaucoup.
Autant les sources rouge ou verte sont accessibles en prix autant le bleu ca devient vite trop cher pour nos portefeuilles.
J'ai donc 2 types de sources:
diodes (vert et rouge)Diode à gauche, argon à droite et à gaz (bleu)Argon.
Un laser peut etre régulé de 2 manières:
En TTL: ON/OFF
EN analogique: Toutes les valeurs de 0 à 100% sont possibles.
Je me suis donc tourné vers des régulations analogiques. En TTL nous pourrions seulement obtenir les couleurs primaires (RVB) et les secondaires (CMJ) et le blanc.
En analogique, toutes les nuances sont envisageables (un orange, un rose...) et on peut bien sûr, faire apparaître le laser avec un fade sur le dimmer. L'analogique me semblait donc inévitable (pas la peine de vous dire qu'il y a une différence de prix entre TTL/analog ! Wink)
Pour clôturer sur les sources, sachez que, par exemple, un laser vendu "rouge" pourra être proposé sur différentes longueurs d'ondes. La longueur d'onde correspondant à sa couleur, vous aurez compris que l'on aura plus ou moins un rouge. C'est la aussi que le produit chinois tire ses prix. Vous aurez un rouge peu visible car la source aura été choisie pour son coût de fabrication et non pour optimiser le rendu visuel. Le vert est globalement toujours du 532nm. Verifiez donc les longueurs d'ondes données pour le rouge et le bleu ainsi que les puissances. Oui, car notre œil n'est pas parfait. Il voit mieux le jaune que le rouge ou même le bleu. C'est pourquoi, dans l'équilibre des sources d'un laser, le vert doit être moins puissant que les 2 autres couleurs.
(Ci-dessous un exemple des longueurs d'ondes)
Bien, nous venons essentiellement de parler des diodes. Revenons au laser à gaz.
Comme je le disais plus haut, j'ai essentiellement choisi le gaz pour une raison de prix. Mais ce type de laser est encombrant. Sur la photo(au dessus) on le voit avec son gros tuyau. Gros tuyau car il dégage énormément de chaleur! A l'époque mon 50m carré était chauffé en moins de 20 minutes simplement avec l'argon en fonctionnement! Mon argon étant de faible puissance, un refroidissement air suffisait. Mais très rapidement, quelques mW de plus et il faut passer au refroidissement à eau. A partir de ce genre de système , ça devient vraiment l'usine à gaz (il faut du triphasé, de l'eau...)
Je disais également que mon argon était "multiraies" car contrairement aux diodes, l'argon peut sortir plusieurs raies de couleurs, donc plusieurs longueurs d'ondes. De visuel, vous ne voyez bien sûr qu'une couleur (la somme des couleurs émises).
Ici j'ai placé un filtre pour obtenir la décomposition des couleurs (voir photo ci-dessous)
Projection d'un rond avec un filtreProjection d'un faisceau avec filtreProjection d'un faisceau avec filtre vu de face.
Nous voyons maintenant que d'un faisceau cyan, nous en obtenons plusieurs allant du vert au bleu.
Si je fais le même test avec un laser à diode, voila ce que l'on obtient:
Projection de "nicolight" avec filtre
Dernier point pour l'argon, on ne peut pas le dimmer de 0% a 100%. Il faut donc installer un AOM (acousto optic modulator: voir photo ci-dessous. AOM à gauche, son driver à droite) devant la sortie du laser. Malheureusement on a beaucoup de perte en terme de puissance. La solution pourrait être un shutter. Mais cela revient à dire que vous aurez une régulation TTL... A vous de choisir. Le prix n'a rien à voir encore une fois!
AOM Driver AOM


Commentaires (4)
  • Huser Joël  - Tout ça m'intéresse bien !
    avatar

    Salut Nicolas,

    J'ai vraiment flashé sur ta réalisation spectaculaire au mix club @ Paris. J'ai été impressionné par le synchronisme entre la musique et la lumière ! Tu dis aussi que tu es très bricoleur... Faut l'être en tout cas pour te construire ton propre LASER !

    Je suis aussi très bricoleur (tu peux le voir en visitant mon site) et j'ai 2 ou 3 projets en ce moment, dont le 8888 qui devrait t'intéresser... Bon j'ai un pote qui va me refaire les vidéos pour Youtube car c'est dommage y a un décalage... Mais en gros l'idée principale, c'est un show "pur" et très simple (1 couleur) qui bat en rythme total avec la musique. 4 immenses chiffres à 7 segments l'un à côté de l'autre avec le point, qui sera réalisé avec des tubes lumineux de cuisine. Plusieurs effets... Bref, j'ai prévu aussi de jouer sur l'intensité de l'éclairage (en tant qu'électronicien, je vais réussir à me débrouiller). Le logiciel est pratiquement terminé.. Il est déjà opérationnel en mode "simula...

  • nicolight
    avatar

    Hello Joel. Merci pour ton commentaire (sur le blog et sur youtube ;) )
    J'ai effectivement fait un tour de tes vidéos. J'aime l'idée de ton afficheur...Par contre, j'ai cherché ton site...pas trouvé! Envoies moi un message en passant par l'onglet contact en haut du blog. Mais pour revenir à ton idée, tu comptes tout faire par toi même? Jolie... mais sans vouloir dénigrer ton travail bien au contraire, en spectacle on aurait planté une paire de tube à LED et on les commanderait grâce à un "matricage". En peu de temps, on obtient ce résultat. En prime, on pourrait passer par toutes les couleurs souhaitées et même avoir des variantes (éclairer que la moitié du tube etc...). Bref, des produits existants permettent déja de ne pas se confronter à de nombreux problèmes, mais je sais ce qu'est le plaisir du "home made"!
    A bientôt

  • Akram  - Mes félicitations
    avatar

    Bravo !
    En faisant une recherche de documentation sur le Web, je me suis trouvé sur votre merveilleux site. En fait, je suis étudiant, je suis pationné par tes travaux, et comme je fais de la Fabrication mécanique j'ai toujours rêvé de réaliser un petit projet en utilisant les LED ou comme je viens de le voir des rayons laser colorés, c'est vraiment fabuleux. Bon courage et je continurais à consulter votre site

  • nicolight
    avatar

    Merci Akram pour ce joli commentaire. Ca m'encourage à continuer dans ce sens!
    A bientot.

Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 
French (Fr)English (United Kingdom)

Login

Laisse tes commentaires ou fouine dans l'espace Downloads en t'inscrivant auparavant...





Nom d"utilisateur / mot de passe perdu ?
Inscription

RSS

sinscrir-RSS

compteur-feedburner

Newsletter

newsletter

Entrez votre adresse mail:

Annuaire gratuit

annu-presta

Facebook